Le coq gaulois symbole national en France.




Le coq gaulois est notre symbole national, en France.

Suétone, un auteur, dans sa Vie des douze Césars, remarque qu'en latin, coq et gaulois se disaient tous deux gallus.
Au début du Bas Moyen Âge (le XIIe), les ennemis de la France réutilisèrent ce calembour par dérision, les Français, et en premier leur roi Philippe Auguste, aussi orgueilleux que l'animal de basse-cour.
Les Français, qui n'avaient sûrement pas d'autre symbole à disposition, reprirent cette expression en mettant en avant ce coq.

La Gauloise Dorée est une race de poule française. Le Coq Gaulois est ainsi devenu symbole national.


Le coq gagna une grande popularité lors de la Révolution française et de la monarchie de Juillet, où il fut introduit en remplacement des animaux symboliques de la Royauté,le lion et l'aigle.

Durant la période révolutionnaire, il figure sur un écu, orné du bonnet phrygien, sur le sceau du Premier consul et l'allégorie de la fraternité porte souvent un bâton surmonté d'un coq.

Napoléon Bonaparte substitue l'Empire à la République et l'aigle remplace le coq : « Le coq n'a point de force, il ne peut être l'image d'un empire tel que la France ».

Après cette éclipse, les "Trois Glorieuses" de 1830 réhabilitent l'image du coq et le Duc d'Orléans signe une ordonnance indiquant que le coq devrait figurer sur les drapeaux et les boutons d'uniformes de la garde nationale.

le sceau de la IIe République représentait la figure de la Liberté tenant un gouvernail marqué du coq ;

Sous la IIIe République, la grille du Palais de l'Elysée fut ornée d'un coq.




Ajouter un commentaire ou votre réponse


sur le forum : 50 millions de poussins massacrés chaque année en France
LIRE PROPOS et commentaires.